Engagement bénévole

L’engagement bénévole est le fondement même de l’existence des fédérations, des clubs et des manifestations sportives. Tous les ans, plus de 735 000 bénévoles consacrent près de 73 millions d’heures de travail au sport suisse : Cela représente un engagement gratuit d’une valeur inestimable. Il est donc essentiel que les fédérations entretiennent activement leurs réseaux de bénévoles.

L’engagement bénévole n’étant pas rémunéré, il est d’une importance capitale pour chaque fédération sportive. Sans les bénévoles, le sport suisse ne survivrait pas. La direction des fédérations a pour tâche la coordination et la reconnaissance du précieux engagement des bénévoles, tâche qui doit être assumée de manière professionnelle. Pour ce faire, les responsables trouvent le soutien nécessaire auprès de Swiss Olympic notamment.


Info
Web
Info
Reconnaître l’engagement bénévole, rien de plus simple ?
Info
Reconnaître des performances exceptionnelles
Info
A la recherche de successeurs : comment trouver des bénévoles ?
Info
Travail rémunéré dans l’association sportive

Attestation pour l’engagement bénévole

L’engagement bénévole doit être reconnu et rendu visible. Le label national de qualité Dossier Bénévolat de BENEVOL Suisse permet d’attester cet engagement. Le Générateur de dossiers permet aux responsables de fédérations ou d’associations d’établir facilement ce genre d'attestation. Le « certificat d’activité bénévole dans le sport » existe en outre dans les cantons de Zurich et de Lucerne.

Info
Web
Info
benevol Schweiz
Info
Dossier Bénévolat
Info
Générateur de dossiers
Info
Swiss Volunteers
Info
vitamine B
Info
sportclic.ch - L'outil web pour le management du sport
Info
Zürcher Kantonalverband für Sport (en allemand)
Info
IG Sport Luzern (en allemand)

Manifeste en faveur de la promotion de l’engagement bénévole

En tant que membre du « réseau suisse bénévolat », Swiss Olympic a signé le manifeste en faveur de l’engagement bénévole aux côtés de 27 autres organisations. Ce manifeste demande un service compétent à l’échelle nationale, une reconnaissance publique, la levée des obstacles administratifs et juridiques ainsi qu’un « congé bénévolat » non payé ou une « année/service civique volontaire ». Ces demandes entendent lancer une réflexion sur la manière de préserver l’attrait et l’intérêt de l’engagement bénévole pour la société à l’avenir.